La conquête de pouvoir du citoyen-consommateur est totalement corrélée à  l’histoire du Web.

La première révolution, dite du Web 1.0, a apporté les sites internet et les moteurs de recherche. L'internaute découvre le pouvoir de s'informer et ainsi de démasquer les tentatives de mensonge.

Avec le Web 2.0 arrivent les média sociaux et les réseaux sociaux. L’individu découvre le pouvoir de s’exprimer, de s’organiser en réseau et de se mobiliser.

Enfin, avec le web 3.0, le web des données, le consommateur monétise ses liens sociaux et devient autonome sur toute une partie de la chaîne de valeur qui va du producteur au distributeur en passant par le financement..

- L'Art de La Guerre Digitale, Caroline Faillet, DUNOD.