L’entreprise perd du terrain dans sa zone d’influence sur deux fronts : le front de la concurrence d’une part, avec la menace de désintermédiation et d’ubérisation. Le front de l’opinion d’autre part, avec le risque de bad-buzz qui mettrait en cause la légitimité d’exercer son activité.  [...] Voici l’état du théâtre des opérations de nombre de grandes entreprises françaises résumé en quelques mots et en infographie. Cette carte, imprimez-là, dessinez vos adversaires, matérialisez leur avancée, affichez-la sur la machine à café pour que nul n’ignore que les efforts de l’équipe digitale sont vains si l’organisation ne se mobilise pas pour sortir de sa forteresse. Et si vous êtes dans l’impossibilité même de décrire les positions de vos ennemis sur votre zone d’influence, un conseil : mettez en oeuvre les recommandations de ce livre ou fuyez …!

- L'Art de La Guerre Digitale, Caroline Faillet, DUNOD.